16 août 2016

Beauté du ciel























































cette photo, je l'ai appelé
"Face à face Pokemon" !!!





















Ces photos sont floues, et pourtant ....
j'y vois de si jolies choses !!!









27 juil. 2016

Connexions extraordinaires



Les « connexions » extraordinaires
des artistes

De nombreux artistes disent avoir rêvé certaines de leurs œuvres. D’autres racontent vivre des états mystiques et seraient comme connectés à d’autres dimensions qu’ils considèrent source de leur inspiration créative.



Akiane Kramarik


Depuis l’âge de 4 ans, Akiane Kramarik peint des visages, des regards, des scènes de vie, des animaux et des paysages, avec un réalisme, une émotion et une profondeur à couper le souffle.

 Si la jeune prodige, aujourd’hui âgée de 18 ans, n’a jamais reçu d’éducation religieuse,
 elle a toujours prétendu être transcendée par Dieu. « Dès l’enfance, j’ai eu de nombreuses visions aux couleurs vibrantes que j’ai reproduites en peinture. Puis, par une nuit froide étoilée, j’ai été réveillée par un souffle à la fois léger et intense. 

Là, j’ai conversé avec Dieu et visité le Paradis. Depuis, il me guide et m’inspire dans mon art. » 
Akiane Kramarik est loin d’être un cas isolé. Depuis toujours, de nombreux artistes – peintres, musiciens, sculpteurs, écrivains, acteurs... - disent avoir eu l’impression de ne pas être à l’origine d’une œuvre qu’ils ont pourtant créée. La plupart tireraient leur inspiration de leurs rêves, ou lors de moments privilégiés de grâce. 


Rêver une œuvre





Giuseppe Tartini (1692-1770), violoniste et compositeur italien, rêva que le diable était devenu son esclave. Dans son rêve, il lui donna un violon et, à sa grande surprise, le diable se mit à jouer « une sonate d'une telle beauté exquise que cela dépassait les limites de mon imagination », témoignait-il. Au réveil, Tartini se rappela de la musique du mieux qu'il le pu et composa la célèbre Sonate des trilles du Diable. Richard Wagner (1813-1883), compositeur allemand, décrivant son opéra Tristan et Yseult, confiait à l’époque:
 « Pour une fois, vous allez entendre un rêve, un rêve que j'ai mis en musique ...
 J'ai rêvé tout cela.
 Jamais ma pauvre tête aurait pu inventer une telle chose délibérément. » 
En septembre 1853, pendant une sieste, il conçut le prélude pour orchestre de L'anneau du Libelung. En mai de l’année suivante, il termina l'opéra en entier. 



Robert Louis Stevenson (1850-1894), écrivain britannique, auteur de l'Île aux trésors, constata très jeune qu'il pouvait rêver des histoires entières et même continuer un même rêve les nuits suivantes pour lui trouver une fin différente ou affiner une intrigue. Dans son autobiographie, Across the Plains, Stevenson écrit que ses rêves étaient produits par des petits bonhommes qui travaillaient toute la nuit, jouant devant lui des morceaux d'histoire sur un petit théâtre illuminé.
 C’est ainsi qu’est né L’Etrange cas du Doctor 
Jekyll et Mister Hyde.



 Autre exemple, plus récent, celui du réalisateur américain James Cameron qui aurait,
 lui aussi, trouvé l’inspiration dans ses rêves pour réaliser le film Avatar.
 Or, qu’est-ce que le rêve en parapsychologie ?
 Ce n’est rien d’autre qu’un état modifié de conscience qui se révèle être un terrain très favorable aux expériences de télépathie, d’intuition et de prémonition, et permet d’avoir accès à des sources intarissables d’informations. 


État de grâce, état de transe

Le rêve n’est pas le seul état modifié de conscience à travers lequel les artistes sembleraient trouver l’inspiration créatrice.
 Certains, pourtant bien éveillés, disent vivre 
des moments de transcendance.




Dans son autobiographie, L’homme qui avait bâti sa maison sur le sable, le chanteur Michel Delpech raconte lui aussi son expérience : 
« Lorsque je compose des chansons, je me 
trouve parfois dans des états particuliers, une espèce d’état de grâce. Je me demande comment l‘inspiration me vient et d’où elle vient. J’ai la sensation d’entrer en communication avec des sphères inconnues et d’être mystérieusement aidé dans ma création, comme si une alchimie extérieure accomplissait une part de mon travail.
 Il s’agit d’un phénomène étrange, commun, je crois, aux artistes. Sans le savoir, je suis une sorte de mystique à l’écoute d’un absolu. »







Un autre chanteur français, Laurent Voulzy, avouait lui aussi, lors d’une interview, avoir cette impression de ne pas se sentir auteur de ses œuvres mais d’être comme connecté par le haut de la tête à quelque chose de « plus grand que lui » qui lui « envoie » ses musiques et ses textes. Comme s’il ne composait plus mais qu’on composait pour lui.




Dans son livre Psi Enquête sur les phénomènes paranormaux, le journaliste Erik Pigani s’est intéressé de près à l’inspiration créatrice des artistes. Pour rédiger cet ouvrage, l’auteur a recueilli les témoignages de plus de cent cinquante personnalités qui lui ont fait part de leurs propres expériences, leurs propres visions sur leur art, et leur incroyable mode de création. 
« Du néant surgit parfois des souffles brûlants qui embrasent le cerveau de certains hommes faisant crépiter mille et une idées pleines de songes, 
de sons et de couleurs, reflets d’un univers mystérieux, inaccessible au commun des mortels, écrivait-il. Parfois même ce souffle s’empare de leur corps tout entier, le faisant tourner, chanter et danser comme s’ils étaient subitement animés par la force des dieux. A travers ces hommes, c’est la Vérité qui s’écoule, non pas celle de la pensée mais 
celle qui, au-delà des émotions exprime l’Etre. A travers eux, c’est l’univers qui parle et se manifeste, non sous forme de savants calculs et de superbes théories, mais d’images et de vibrations. » 
De nombreux acteurs et chanteurs, lorsqu’ils interprètent un rôle ou une chanson en public, disent également entrer dans un état « quasi mystique ».



Comme la chanteuse Fabienne 
Thibeault, voix mythique de Starmania, qui raconte avoir souvent l’impression de se dédoubler sur scène. « C’est comme si nous étions deux, comme si je n’étais plus toute seule. 

Et cette sensation n’est pas un simple fait anecdotique. C’est un événement important qui dépasse de loin la force des états émotionnels habituels. », confiait-elle.
 « Les arts de la représentation sont, par excellence, une transition, un médium, entre notre réalité quotidienne et d’autres types de réalités, écrit Erik Pigani. La preuve : la scène permet à certains interprètes d’expérimenter spontanément de très particuliers phénomènes psychiques. (...)
 Est-il possible de définir cet état ?
 Si la sensation de dédoublement peut être comparée à une sortie de corps, et l’impression d’être investi par une force extérieure à la médiumnité, la catégorie la plus approchante est probablement la transe. 

Il ne faut pas prendre cette expression au sens péjoratif : depuis l’aube des temps, les hommes connaissent cet état mystique particulier, cette expérience transpersonnelle par excellence qui leur permet de s’entretenir avec les dieux et de recevoir des messages du cosmos. »




 Le célèbre psychologue américain Charles Tart, connu pour ses recherches sur les états modifiés de conscience et la parapsychologie, confirme, expliquant que « la transe est un processus naturel à l’être humain qui permet de dépasser ces limites et d’entrer en contact avec la totalité de notre être et avec les mondes invisibles. »


Les artistes : des sujets PSI ?

Les artistes auraient-ils plus de facilité à s’ouvrir sur d’autres dimensions, à avoir des capacités extrasensorielles et à vivre des expériences extraordinaires ? 
Seraient-ils des sujets PSI ? 
Erik Pigani en est convaincu :
 « Les artistes seraient deux fois plus doués que la moyenne d’entre nous ! Les musiciens, plutôt introvertis et à l’écoute de leurs sentiments 
intérieurs, sont de bons télépathes ; les acteurs, plutôt extravertis, expriment clairement leurs intuitions ; les dessinateurs, qui ont l’habitude de visualiser, ont des facilités pour la clairvoyance ; les romanciers, surentraînés à imaginer intérieurement des scénarios, ont souvent des prémonitions… En 1997, une expérimentation réalisée avec cent vingt huit artistes à l’université d’Edimbourg, en Ecosse, a montré que les plus créatifs étaient les plus réceptifs.
 Pourquoi ?
 Parce que les qualités psychologiques de la 
créativité sont celles qui permettent l’apparition du psi : être ouvert à ses émotions, être enthousiaste pour toute nouvelle expérience, être capable d’empathie avec les autres, être tolérant et ne pas avoir peur de son imaginaire. »



Sources de l'article

http://www.inrees.com/articles/Les-connexions-extraordinaires-des-artistes/






28 juin 2016

Ho’oponopono







Retrouver la paix intérieure
avec Ho’oponopono

Ah les pensées… Personne n’a encore inventé le bouton pour les arrêter. Bien souvent, elles se jouent de nous, téléguidant nos vies sans même que nous nous en rendions compte…

La méthode Ho’oponopono, issue d’une tradition ancestrale hawaïenne, permet de prendre conscience de leur influence et de nous libérer de leur emprise.


Imaginez.

 Vous avez un rendez-vous professionnel important. En dépit de votre motivation et de votre volonté, vous ne pouvez vous empêcher de penser qu’il va mal se passer, que vous n’obtiendrez pas les résultats attendus. 
Et comme par hasard, cet entretien ne se déroule pas à votre avantage. Vous pouvez alors vous dire que vous n’avez pas eu de chance, et trouver une explication « extérieure » à la situation. La méthode Ho’oponopono invite à faire exactement l’inverse, c’est-à-dire à transformer les pensées pouvant être à l’origine de cette situation.

Originellement, le terme Ho’oponopono veut dire
 « corriger ce qui est erroné »,
 « rendre droit », « harmoniser »,
 « remettre en ordre », revenir à ce qui est juste. 

A l’époque, dès qu’un problème relationnel surgissait au sein d’une communauté, une réunion était organisée en présence d’un prêtre afin que chaque membre puisse s’exprimer.
 Puis chacun prenait conscience de ses pensées erronées à l’origine des problèmes et demandait pardon aux autres. Ce procédé a été adapté à notre société moderne à la fin des années soixante dix par la guérisseuse et chamane Morrnah Simeona, née à Hawaï, aujourd’hui décédée.
 Il est possible d’utiliser ce rituel de pardon et de réconciliation avec soi-même sans l’aide d’un intermédiaire.





Nos pensées créent notre réalité

D’après Maria-Elisa Hurtado-Graciet,
 co-auteur d’Ho’oponopono, 
le secret des guérisseurs hawaïens :

 « il s’agit simplement de comprendre que tout ce nous rencontrons dans notre vie n’est que le reflet de quelque chose qui se trouve à l’intérieur de nous. Nous sommes bien les créateurs de tout ce qui nous entoure et de tout ce qui se déroule 
dans notre vie ». 

Accepter l’idée que nos pensées puissent être à l’origine de la plupart de nos problèmes demande une certaine humilité et nous encourage à en assumer la responsabilité. 
La bonne nouvelle, c’est qu’en modifiant nos pensées, nous pouvons changer notre réalité. 




Des pensées issues de nos mémoires

La guérisseuse et chamane Morrnah affirmait que

 « tous les êtres humains sont alourdis par leur passé et que chaque fois qu’une personne sent une peur ou un stress, elle devrait prendre la peine de l’observer à l’intérieur d’elle-même. Elle constaterait alors que la cause de son malaise provient d’une de ses mémoires »,

 raconte Maria-Elisa Hurtado-Graciet dans son livre. Pour l’auteure, « une mémoire est un programme inconscient, créé par un événement qu’une personne ou quelquefois même ses parents ou ancêtres ont vécu dans le passé. 


Celui-ci est à l’origine de croyances, d’émotions et de peurs à travers lesquelles la perception de la réalité est déformée ». Elles nous empêchent d’accéder à la réalité telle qu’elle est vraiment et d’être pleinement nous-mêmes. 
En allant « nettoyer » progressivement ces mémoires avec Ho’oponopono, nous allons découvrir notre identité réelle.

Chaque situation déstabilisante ou contrariante est l’occasion de procéder au nettoyage des mémoires pouvant être en résonance avec elle. Comment ? 

Selon Marie-Elisa Hurtado-Graciet,
 il est important de comprendre qu’il s’agit avant tout d’un processus. Ces mémoires sont stockées dans notre subconscient, que l’on peut associer à notre partie émotionnelle.
 Il y a également d’autres mémoires appartenant à ce que Jung appelait l’inconscient collectif et auxquelles nous sommes également reliés. 


Notre mental nous aide à analyser les situations et à prendre des décisions, mais il n’a pas conscience de nos mémoires et ne peut pas nous être d’une grande aide. Il s’agit alors de « s’adresser à "la partie spirituelle” en nous qui est toujours reliée à ce que certains nommeront l’Esprit, et d’autres Dieu, la Source ou l’Univers.

 C’est cette énergie qui va nettoyer les mémoires », précise Maria-Elisa Hurtado-Graciet. L’idée est de confier la libération de ces mémoires à cette partie en nous. Le plus difficile est ensuite de lâcher-prise et de faire confiance. 


Désolé, Pardon, Merci, Je t’aime

Pour cela, nous pouvons nous aider d’un mantra synthétisant parfaitement le déroulement du processus : « Je suis désolé(e) car je ne savais pas que j’avais ces mémoires en moi. 

Pardon, par le don, je fais l’offrande de ces pensées erronées et je donne ainsi mon accord pour qu’elles soient corrigées. Merci car je vais pouvoir libérer ces mémoires. Et enfin, je t’aime, car c’est par l’énergie de l’amour que je vais pouvoir les libérer ». Comme le souligne Maria-Elisa Hurtado-Graciet, il ne s’agit pas d’une formule magique. L’important est d’agir en conscience.


 Ho’oponopono peut ensuite se résumer à dire 
« Merci, Je t’aime ». 

Vous pouvez utiliser ce mantra à n’importe quel moment de votre journée, le matin en vous levant, le soir avant de vous coucher, mais aussi pendant vos trajets ou lorsque vous attendez dans une file d’attente. « Les mémoires étant inconscientes, pourquoi attendre qu’elles se manifestent et provoquent un problème alors que nous pouvons les nettoyer ? », insiste Maria-Elisa Hurtado-Graciet. Elle recommande d’utiliser Ho’oponopono de manière préventive.

 Avant un rendez-vous important, un dossier à préparer, etc… En amont de toute situation avec laquelle vous pouvez avoir des pensées erronées. 

« C’est une discipline. C’est comme ça que nous allons changer notre façon de fonctionner et surtout notre façon d’être », explique l’auteure. Un autre point important concernant Ho’oponopono est de rester sans attente précise. 

Comme le rappelle Maria-Elisa Hurtado-Graciet, « il n’y a rien à changer à l’extérieur, tout se trouve à l’intérieur de nous. Nous devons faire confiance à la vie, mais aussi être sûrs que la meilleure solution nous sera apportée ». 



Les bienfaits d’Ho’oponopono

En se focalisant sur le nettoyage des mémoires et non sur le problème en lui-même, Ho’oponopono aide à prendre de la distance et du recul face aux situations difficiles et à se recentrer.
 Au fur et à mesure de son utilisation, cette méthode va nous permettre de nous débarrasser progressivement de toutes les croyances, les mémoires erronées, nous empêchant d’être nous-mêmes. Nous allons peu à peu nous libérer de ces valises encombrantes et retrouver notre véritable identité, notre chemin de vie, 
avec la sensation d’être allégés. 

D’autre part, en nous apprenant à lâcher prise, 
nous allons pouvoir accueillir l’inspiration et la créativité. Ce processus nous invite par ailleurs à prendre soin de nous-mêmes et à nous aimer. 

« Quand je cherche la reconnaissance et l’amour des autres, je ne m’autorise pas à être moi-même. Je me force à être la personne que je crois que les autres veulent que je sois. 
Et je ne peux pas être heureux(se) ».



 Ho’oponopono va permettre cette reconnexion à soi et de retrouver la paix intérieure.
 « Quand vous êtes en paix, les choses tout autour de vous retrouvent aussi la paix », 
observe Maria-Elisa Hurtado-Graciet.








24 juin 2016

La lumière du soleil



le Plexus solaire, une porte par laquelle la lumière du soleil pénètre en nous.Chaque matin, dès l’aurore, le soleil projette dans l’espace une profusion de paillettes d’or ; et ces paillettes d’or, nous pouvons en remplir notre esprit, notre âme, notre intellect, notre cœur, et aussi notre corps physique.

 Cet or-là, tout notre organisme peut en bénéficier, depuis le cerveau jusqu’aux pieds.Il existe différentes sortes de lumières. Celle dont notre système nerveux et tout notre organisme ont le plus besoin est la lumière du soleil avant son lever.

 C’est la lumière la plus subtile, la plus spirituelle, et elle agit sur nos corps psychiques. C’est pourquoi, si nous savons comment regarder le soleil, quelque chose s’ouvre dans notre plexus solaire et nous commençons à boire la lumière.

 C’est comme un réservoir qui se remplit d’une quintessence précieuse.

 Quand le réservoir déborde, on n’éprouve plus que le besoin de distribuer cet élixir à toutes les créatures vivantes, et il n’y a pas de plus grande joie que de donner ce qu’on a reçu du soleil."

Omraam Mikhaël Aïvanhov



18 juin 2016

Lumière sur eux










 Merci d'aller sur ce lien 
afin de signer la pétition pour que cesse cette barbarie sur ces chiens et chats 
qui chaque année sont tués pour le plaisir de certains qui se considèrent comme des humains

honte à eux, et Lumière sur toutes ces petites victimes qui ne peuvent se faire entendre.


voici la lettre adressée au Gouverneur de Yulin GuangXi Province Chine
 M. Chen Wu le ministre chinois de l'Agriculture


STOP THE YULIN DOG MEAT EATING FESTIVAL

We, Raise Ur Paw and individuals of the world are reaching out and petitioning to have the inhumane Yulin Dog Meat Eating Festival.

We are hoping that you will take a moment to hear our grave concerns about this horrific tradition, and do the humane thing by saying no to this festival and save the lives of countless dogs that will fall victim to this event - an event that will butcher, skin alive, beat to death etc thousands of innocent dogs and also increase the abduction of strays & pets, and also increase the torturous, inhumane prisons of dog meat farms - which will leave a stain upon the image of your country.

You hold in your hands the power to be a role model for not just your people but for other countries as well, by showing the greatness of a nation and putting all innocent life first and not just the lives of humanity - to finally be considered a compassionate species - not a superior species.

Countless voices are already being raised around the world for animals in need, speaking out and standing up for the voiceless, and it is time for these voices to be heard and acknowledged - that our paws will be seen, and countless others get involved , and we truly hope that you also will be part of helping save life - will you join us?

Please STOP THE YULIN DOG MEAT EATING FESTIVAL, pass along respect and compassion for animals to future generations, and not a stain that will affect them permanently - a stain that will continue to tarnish the human race. Is that the mark you want to leave? Only we can make the choice to change the world - we are the difference that can be made.

We look forward to your response.



et en Français



STOP THE YULIN DOG CARNÉ FESTIVAL Nous, Soulever Ur Paw et individus du monde sont tendre la main et une pétition pour avoir la inhumaine Yulin Dog Meat Festival de manger.

 Nous espérons que vous prendrez un moment pour entendre nos graves préoccupations au sujet de cette tradition horrible et faire la chose humaine en disant non à ce festival et à sauver la vie d'innombrables chiens qui tomberont victime à cet événement - un événement qui va boucher, la peau vivante, battu à mort , etc milliers de chiens innocents et aussi augmenter l'enlèvement de chiens errants et les animaux de compagnie, et augmentent également les tortueux, les prisons inhumaines de chien fermes de viande -. qui laissera une tache sur l'image de votre pays Vous tenez entre vos mains le pouvoir d'être un modèle de rôle pour non seulement votre peuple , mais pour les autres pays ainsi, en montrant la grandeur d'une nation et de mettre toute vie innocente d' abord et non pas seulement la vie de l' humanité - pour finalement être considéré comme une espèce de compassion -. pas une espèce supérieure d' innombrables voix sont déjà élevés dans le monde entier pour les animaux dans le besoin , parole et debout pour les sans - voix, et il est temps pour ces voix soient entendues et reconnues - que nos pattes seront vus, et d' innombrables autres se mêlent, et nous espérons sincèrement que vous aussi faire partie d'aider à sauver la vie - vous joindre à nous?

 S'il vous plaît ARRÊTER lE CHIEN YULIN CARNÉ FESTIVAL, transmettre le respect et la compassion pour les animaux pour les générations futures, et non pas une tache qui leur affecter de façon permanente - une tache qui va continuer à ternir la race humaine. Est - ce que la marque que vous voulez partir?

 Seulement , nous pouvons faire le choix de changer le monde -.

 Nous sommes la différence qui peut être faite

 Nous attendons avec impatience votre réponse.





https://www.change.org/p/stop-the-yulin-dog-meat-eating-festival




merci de signer cette pétition
afin que ce monde change





2 juin 2016

Deviens un artisan de ton âme


Deviens un artisan de ton âme
Fais de ta vie une œuvre d'art.
Que chaque instant de ce présent si précieux,
Soit habillé de tes plus belles pensées,
De tes actes les plus nobles...

Fais de ta vie un hymne à la joie,
Pénètres au plus profond de la matière,
Et fécondes l'obscurité de pensées lumineuses,
De fleurs de pensées afin d'ensemencer monde intérieur et extérieur...

Sème les graines de ta destinée,
D'une main heureuse,amoureuse
D'une main confiante, humble et généreuse.
Qu'au travers de tes expériences terrestres,
Puisses-tu faire vibrer ton Âme,Telle une Harpe Céleste,
Afin qu'elle prenne corps et s'exprime au sein même de la terre...

Fais de ta vie une œuvre d'art,
Et communique ton œuvre dans la matière,
Matérialise les Idées Célestes,Idéalise la matière terrestre...
Que chacun de tes gestes,Que chacune de tes actions, de tes pensées,
Portent en elles le Sceau de ton Âme,
Et Fleurisse dans L'Amour de L'Éternel Présent


~Alain Degoumois~


30 mai 2016

Aide-toi et le Ciel t'aidera



 Aide-toi

et 

le Ciel t'aidera !!!!



 




Essayez le plus possible de ne voir que le beau chez l'autre, tout comme de ne voir que le beau chez vous-même et, petit à petit, vous verrez votre monde avec d'autres yeux ! Ne jugez plus jamais quiconque, ne portez plus aucune appréciation sur le comportement de  vos familiers, de vos amis ou même sur celui des personnes inconnues !







Pensez souvent à nous, demandez-nous, sollicitez-nous à tout moment, faites-le avec votre coeur et non avec votre tête et surtout pas avec votre mental. Nous vous aiderons souvent par personnes interposées ; vous ne pensez pas toujours que cette aide vient de nous, pourtant c'est souvent le cas !






Que voyez-vous de vous-même ?
 Une apparence, une illusion !
 Si vous cherchez un tout petit peu plus loin, que percevez-vous de vous-même ?
 Vos pensées, vos sentiments et vos émotions. Si vous poussez encore un tout petit plus loin l'investigation à l'intérieur de vous-même, que pouvez-vous percevoir  ?
 La Lumière et l'Amour immense qui inondent tout ce que vous êtes,
 la joie profonde, la beauté, la sérénité et l'harmonie.







 Tant que vous n’aurez pas maîtrisé votre centre émotionnel,
 il y aura des marches, des paliers que vous ne pourrez franchir.

Cependant, votre centre émotionnel a une grande importance sur votre monde, c’est aussi un centre de perception très puissant. Il ne faut surtout pas le terrasser ou le dominer, il faut simplement le maîtriser, c’est-à-dire ne pas vous laisser emporter par la tourmente de vos émotions négatives.






Evitez de vous lamenter sur vous-mêmes, évitez de vous lamentez sur votre monde en souffrance ! Faites toujours le contrepoids !
 Là où se trouve la tristesse apportez de la joie !
 Là où se trouve la violence apportez la paix et la sérénité.
 Là où se trouve le doute apportez l’espoir !
 Là où il y a un manque d’Amour, de la tristesse et du désespoir, apportez de l’Amour !
 Essayez toujours d’apporter le contraire positif, et vous verrez que c’est réellement très profitable, et pour vous et pour ceux que vous désirez aider.








Avez-vous besoin de faire des stages et des stages pour apprendre l’Amour, pour intégrer la joie, pour avoir l’harmonie dans votre vie, pour acquérir la Sagesse, pour faire remonter la connaissance du plus profond de vous-même ?

  Vous êtes peut-être dans le besoin de l'irrationnel ou du merveilleux !
 Réfléchissez !

 Ce n’est pas nous qui vous diront : faites ceci, faites cela, c’est la conscience que vous avez par rapport à vous-même ou du chemin que vous avez à faire qui vous le dira.,








Les difficultés font partie de l’apprentissage et sont là pour vous faire grandir.
 Si vous buttez en permanence sur les mêmes difficultés, elles vous seront toujours représentés, et de plus en plus jusqu’à ce que vous en compreniez la raison.

 A partir du moment où vous aurez compris que vous devez changer certaines choses en vous et pourquoi, ces difficultés n’auront plus lieu d’être.

 Votre vie plus ou moins chaotique deviendra légère et calme.
 Votre chemin sera plus facile car il n’y aura plus d’embûches et d’entraves.





I Love


Dites souvent dans vos méditations : " Je suis Amour, je suis Lumière".
 Si vous dites ces mots,  vous intégrez encore davantage la Vibration-Amour.
 Quand vous affirmez : 
"J’aime, je m’aime et je suis aimé(e) de tous",  vous déclenchez en permanence un processus de grandissement dans la Vibration et une augmentation de votre fréquence vibratoire.
 N’oubliez pas que le mot a un impact sur ce que vous êtes. Si vous formulez en permanence des mots positifs, vous ressentirez du positif en vous.
 Si vous formulez des mots inférieurs, votre fréquence vibratoire baissera.






Restez toujours centré ! Dès que vous ressentez un petit déphasage, faites appel à la Lumière et à l’Amour, faites pénétrer cette lumière et cet Amour Christique en vous et visualisez le parfait équilibre.

Vous pouvez faire appel à nous ou à vos guides, le choix vous en incombe. Que chacun trouve la solution qui lui est la plus confortable et la plus facile à pratiquer, à intégrer !   






 Apprenez à percevoir l'énergie de vie qui est autour de vous et à vous en servir.
 Elle est totalement disponible pour tous !

 Quand vous êtes fatigué, faites appel à cette énergie de vie, visualisez-la comme l’association d’une multitude de gouttelettes de Lumière que vous appelez prâna et que vous pouvez percevoir dans l’air.

Que cette énergie de vie soit au service de votre vie et de votre transformation !
 Apprenez à la reconnaître !
 Vous êtes trop souvent dans l’ignorance de ce qui vous entoure et de vos possibilités !







 N’oubliez pas que vous avez un ami qui est aussi un ennemi qui vous freine : votre ego !
 Il est votre ami parce qu’il vous permet d’avancer, mais si vous voulez avancer beaucoup plus vite qu'il le souhaite,  il devient souvent votre ennemi et vous freine car il veut toujours être le maître à bord ! Il y a cependant un maître beaucoup plus important que lui à bord : votre âme !


 


 Si vous regardez votre monde avec vos yeux humains, au lieu de voir l'avancement vous ne voyez que la destruction, la tristesse, la violence, la manipulation !

Si vous élevez votre regard, vous pouvez constater combien il y a de cœurs purs, combien il y a d'êtres humains qui savent offrir en permanence, sans rien attendre de l'autre et combien il y a d'êtres humains qui donnent leur vie pour les autres.

 A partir du moment où vous pouvez percevoir cela, c'est que vous-mêmes êtes totalement autre !






Plus il émane de vous des pensées négatives, plus vous créez autour de vous un égrégore négatif et plus vous faites de mal à la Terre et à tout ce qui vous entoure.

Essayez d'apprendre à penser Lumière au lieu de penser obscurité.

 
 


 Nous vous demandons de faire attention à ce que vous vous allez exprimer.
 Plus vous vous exprimerez des paroles inférieures, des sentiments inférieurs, plus vous exprimerez ce qui n’est pas évolutif, plus vous aurez de difficultés à prendre conscience de votre moi supérieur. Vous resterez enfermé dans la fréquence vibratoire dans laquelle vous vous exprimez.

 Si dans votre langage vous mettez souvent le mot peur, vous aurez du mal à vous dégager de cette énergie. Si dans votre langage vous parlez de la non-confiance que vous avez en vous ou de la non-acceptation de ce que vous êtes, vous vous enfermerez encore dans les énergies exprimées. Même si vous ne les exprimez pas mais que vous les pensez, le résultat sera le même.






 A partir du moment où vous avez la certitude que rien ne peut vous arriver, vous changez quelque chose de très important dans la fréquence vibratoire de votre corps, et effectivement rien ne peut vous arriver.

 



Questionnez-vous !

 De quelle façon vous aimez-vous ?

 De quelle façon aimez-vous les autres ?

 Avez-vous suffisamment de tolérance et de compréhension ?

 Avez-vous encore du jugement ?

  L’Amour inconditionnel pardonne tout, il excuse tout, parce qu’à partir du moment où vous comprenez ce qu’il est, il n’y a plus de jugement, il n’y a que compassion. Il est donc important que chacun travaille ce non-jugement et cette compassion, tout d’abord pour vous-même et ensuite pour tous ceux qui vous entourent.







 Ce qui est important, c’est l’éveil, c’est la conscience que vous pouvez avoir d’une expérience et que vous compreniez ce qu’elle peut vous apporter dans la transformation de votre vie, dans tout ce qu’il y a à transformer en vous. Bien souvent, vous passez à côté de trésors, de trésors en vous-mêmes, de trésors autour de vous !

C’est comme si vous voyiez des choses magnifiques mais que votre regard, votre conscience ne les perçoive pas ! Vous voyez sans voir, vous entendez sans entendre, vous nous percevez sans vous en rendre compte ! Dès que vous commencez à percevoir au-delà de la conscience humaine, dès que vos yeux s’ouvrent, que vos oreilles entendent différemment, vous avancez vraiment !   

 



Gardez toujours votre indépendance, réfléchissez, ne demandez pas aux autres qu'ils réfléchissent pour vous ! Vous avez une âme, vous avez un coeur, il faut vous en servir.
 Vous seul(e) pouvez savoir si vous êtes dans la vérité.

Ne vous laissez jamais entraîner par quelqu'un que vous jugerez mieux que vous.
 N'ayez toujours qu'une seule chose, la pensée de l'Amour








La joie efface une grande partie de votre stress, de vos angoisses, elle vous permet de relativiser davantage les expériences de votre vie, elle vous permet aussi d’être beaucoup plus heureux dans vos relations avec vous-même et avec tout ceux qui vous entoure. La joie se cultive en permanence !
 Il est très important que vous évitiez d’avoir des pensées qui assombrissent votre ciel lumineux ! Relativisez toutes vos expériences de vie !






Imaginez que votre égo soit une entité entière et que, d’une certaine manière, comme il a toujours été le commandant de bord de ce que vous êtes, il n’a pas envie d'avoir un  nouveau commandant et d'être assujetti à un rôle subalterne. Il fait donc du forcing. Aidé par le mental, il voile la conscience du néophyte qui avance en tâtonnant.

 Alors nous vous disons : Ouvrez les yeux !

 Ouvrez les yeux sur ce que vous êtes et réveillez-vous !









les images sont bien réelles, je n'ai modifié que les paramètres
 couleurs,  contraste, saturation




les textes sont de Monique Mathieu
http://ducielalaterre.org/clefs.php