18 août 2013

Lieux Energétiques


Paris :



       La cathédrale Notre Dame,
 avec une présence christique très forte.
 Le centre d’un vortex se trouve derrière l’autel.





       Le Sacré Cœur, haut lieu énergétique.







       La chapelle Notre Dame de la Médaille Miraculeuse, dans le 6è arrondissement, avec une très forte émanation de la Déesse Mère s’y tient en permanence et les médailles chargées par cette présence constituent une très bonne protection.




       2 super Ley lines se croisent à Paris sur les Champs-Elysées, l’une suit l’axe des Champs-Elysées, passe d’un côté par le Louvre et sa pyramide de verre, et l’autre par l’Arc de Triomphe et la Défense.



France :


Lourdes,
 avec ses très puissantes énergies féminines et maternelles d’amour.




       La cathédrale de Chartres,

 et particulièrement le labyrinthe en son centre (l’arche d’Alliance contenant la table des lois de Moïse y serait sortie de notre dimension à cet endroit, cf les secrets de l’arche d’alliance). L’emplacement de la statue de la Vierge nommée Notre Dame du pilier est également un haut lieu énergétique.





      Carnac, en Bretagne,
 avec ses pierres érigées géantes, très haut lieu d’énergie.





      La forêt de Brocéliande, en Bretagne
 (et en Angleterre), avec le tombeau de Merlin, la fontaine de Jouvence, la fontaine guérisseuse de Barenton, le Val sans Retour, le Miroir aux Fées, l’Arbre d’Or, le tombeau des druides…




     La crypte de la basilique Sainte-Thérèse de Lisieux. Avec ses forces paisibles et puissantes. Lieu de pèlerinage.




     Le Mont Saint-Michel,
 sanctuaire de l’archange dominant la magnificence de la baie.  Haut lieu énergétique.




     L’ermitage Notre Dame de Domanova,
 près de Rodez, en Languedoc-Roussillon, dans lequel Sainte Thérèse est très présente, et où le calvaire est habité de présences spirituelles. Lieu de pèlerinage qui a fait l’objet de nombreux miracles.




  L’Auvergne
 serait le centre d’énergie de la France, avec ses sources chaudes comme dans le parc de Fenêstre près de la Roche aux Fées, ou la chapelle dédiée à St Michel au sommet du Puy-en-Velay, ou le Puy de Dôme avec ses températures douces, manifestation prodigieuse du pouvoir des dieux pour les druides.






      L’abbaye de Saint-Michel-de-Cuxa,
 près de Prades, en Pyrénées-Orientales, très haut lieu énergétique.




       Le pic de Bugarach, en Pays Cathare,
 dans l’Aude, haut lieu énergétique et vibratoire, surnommé "la montagne au Fées". Son sous-sol serait le refuge d’une base extra-terrestre.




Monde :



      Glastonbury, en Angleterre,
 anciennement l’île d’Avalon. Cette ville est appelée le « chakra du cœur » du monde. Pour tous ceux qui sont à la recherche de spiritualité, de paix, de calme, de livres ésotériques et de boutiques de cristaux. On y trouve un temple de la déesse, la tour de l’archange Michaël, le puits du Calice dont les eaux sont réputées pour leur pouvoir de guérison, des druides, une église située sur l’ancien site de guérison d’Avalon… Jésus y aurait habité, Marie Madeleine y aurait fini sa vie. Le Saint-Graal ainsi que les tombes du roi Arthur et de la reine Guenièvre s’y trouveraient.



      Stonehenge, en Angleterre.
 Une fois activé, le taux vibratoire du lieu augmente considérablement avec pour conséquence pour la personne qui reçoit cette énergie d’élever son niveau de conscience. Ces cromlechs sont des machines énergétiques complexes, construites sur des principes que les bâtisseurs de temples égyptiens ont fait évoluer, et que leurs héritiers, bâtisseurs de cathédrales, ont encore sophistiqué. Les druides y vont chaque année célébrer le solstice d’été. Possède les énergies du cercle de guérison d’Avalon.




       Avebury (à 30 km de Stonehenge), 
et son crop circle en forme de soleil qui serait apparu un 21 juin, jour du solstice d’été. Possède les énergies du cercle de guérison d’Avalon. Le plus grand cercle de pierres levées du monde. Près d’Avebury se dresse le tertre de Silbury Hill, haut de près de 40m.




       Le château d’Edimbourg,
 et le monticule appelé « siège d’Arthur », lieu de paix et de sérénité.






      Beaghmore, en Irlande.
 Ses cercles de pierres datent du milieu de l’âge de pierre et furent érigées sur les vestiges d’un site encore plus ancien, aux débuts de l’âge de pierre. On ne connaît pas la raison de cet assemblage. Selon les habitants actuels, Beaghmore est encore aujourd’hui le siège d’évènements extraordinaires : ainsi, lors des courtes nuits d’été, une musique d’une beauté irréelle, le chant des Sidhes, s’élève des cercles de pierre. La plainte sauvage se fait entendre lorsque le dernier rayon de lumière disparaît vers minuit. Ce serait l’heure où les humains ont un accès sans réserve au royaume de l’invisible.





       Penmaen-mawr et Borrow-Stone en Ecosse,
 et Long-Meg en Angleterre. Tout comme à Avebury et Stonehenge, chacun de ces lieux possède un gardien éthérique. Partout, ces centrales à énergie fonctionnent avec des proportions mathématiques précises et le nombre d’Or est lié à toutes. Partout il y a plusieurs points d’activation possible pour donner différents niveaux aux forces en action.



       L’île de Iona, en Ecosse,
 nombril de la Terre. des Inner Hebrides, patrie de l’Église celtique fondée par saintolomban et connue pour être le lieu de sépulture de quarante-huit rois d’Écosse. De par sa petite taille et son ambiance incitant au recueillement, Iona est un lieu de méditation idéal. Nombreux sont ceux qui viennent passer quelques jours ou une saison dans le couvent ou dans un autre centre de recueillement.



       Kildare, près de Dublin, en Irlande.
  Avec le puits médicinal de la déesse Brigit.




       Les Externsteine, en Allemagne.
 Il s’agit d’une formation de grès. C’est un ancien lieu de culte et d’énergie. C’est en escaladant qu’on ressent le mieux leur puissance.
 Ce serait un ancien sanctuaire germanique, ainsi qu’un observatoire stellaire.
 Les Externsteine sont un lieu d’énergie extraordinaire.
 Pour certains, le site est un trait d’union entre les principes terrestre et divin, entre le macrocosme et le microcosme. Pour d’autres, c’est un endroit où les ancêtres entraient déjà en contact avec les énergies de la déesse grecque de la Terre, Gaïa.
 Les chamanes désignent de tels lieux comme les « oreilles de la Terre », où la conscience des hommes est enregistrée.



       L’île de Santorin,
 en Grèce, qui serait un reste de l’Atlantide. Très haut lieu énergétique.




      Fatima,
 au Portugal, avec sa source guérisseuse, lieu sacré.



     Les « trois sources » ou « trois fontaines »,
 près de la basilique St Paul à Rome, lieu du martyre de l’apôtre Paul. Des guérisons miraculeuses ont lieu spontanément à cet endroit.
 La Vierge y serait apparue en 1950.




       Les Dolomites, Alpes italiennes.
 Les Fanes (tribu y vivant avant l’occupation romaine) avaient de puissants alliés dans le peuple des Manchots qui leur serait venu en aide par la voie des airs. Les légendes ne dévoilent pas leur origine, elles racontent seulement comment ils fendirent les airs, vêtus comme des aigles et armés d’épées. Parmi les nombreuses représentations préhistoriques du Val Camonica,



 la vallée de la rivière Oglio, figurent aussi d’étranges personnages ailés.



 Peut-être s’agit-il d’êtres divins ou plus simplement d’êtres humains dont le niveau de conscience exceptionnel est représenté de la sorte.




       Montichiari et San Damiano,
 en Italie, avec leurs sources guérisseuses,  lieux sacrés.




       Les lacs de Suède et de Finlande.




       Le village Hafnarfjördur,
 en Islande, est « la capitale des elfes » (cf le documentaire « Enquête sur le monde invisible » de Jean-Michel Roux).




       Les déserts d’Algérie, du Maroc et de Tunisie,
 une sensation d’unité avec le Tout.




 Et le Café des Délices à Sidi Bou Saïd
 (Nord de la Tunisie), en haut d’une colline qui surplombe la mer.




      L’Egypte, son sable, ses temples, ses pyramides. L’alignement des pyramides de Kheops, Khephren et Mykérinos.
 La vallée des rois, la vallée des reines.
 La Grande Pyramide, qui serait appelée à tort « pyramide de Kheops », aurait été construite par les visiteurs de Vénus et par Thoth, savant atlante. 
Les autres pyramides seraient des copies faites par le peuple égyptien.



       La Mecque, haut lieu de pèlerinage.






       Jérusalem, ville sainte.
 La Coupole du Rocher est un édifice sacré pour les chrétiens, juifs et musulmans.



       Mediugorje,
 en Croatie, avec sa source guérisseuse, lieu sacré.




       Les rochers rouges de Sedona, en Arizona.
 L’énergie qui se dégage des rochers est décrite comme très puissante. On se met à « planer » rien qu’en restant assis ; la sensation ressemblerait à la force d’attraction d’un aimant. 
 Cet endroit possède huit vortex, sources terrestres d’énergie. Les rochers, activés par certains chants et prières, seraient dotés du pouvoir de guérison. Tous les souhaits se réaliseraient à cet endroit.




      L’île de Pâques, et ses statues mégalithiques gigantesques.




       Kuzco,
 signifie en quechua le « nombril du monde »




       Le Machu Picchu au Pérou.
 Haut lieu énergétique. La cité perdue conserve le secret sibyllin d’un peuple très ancien.
 Il serait plus ancien que les pyramides égyptiennes.



       Chichen Itza, au Mexique.
 Haut lieu d’astronomie maya, c’est un site puissant où perdurent les connaissances que nous avons appelées les mystères maya.



Tikal,
 lieu de grande concentration d’énergie.
  Au IIIè s, le roi-prêtre posa la pierre fondatrice de cette cité en pleine jungle, en un point très précisément calculé.




       Teotihuacan.
 Déjà en ruine quand les Aztèques la découvrirent, cette antique métropole, au nord-est de l’actuelle Mexico, fut édifiée par un peuple inconnu passé maître dans les disciplines artistiques, l’architecture et l’art de gouverner.








       Nazca, au Pérou.
 Avec ses étonnants crop circles datant d’entre 300 avant JC à 900 après JC.







       Palenque.
 Le décor d’un couvercle de sarcophage incita certains à croire que ce centre religieux maya avait été édifié pour commémorer la visite d’êtres venus d’ailleurs. Il s’agirait d’un « étranger » aux commandes d’un vaisseau spatial.




   Auroville, en Inde.





       Borobudur, à Java,
 avec son temple pyramidal à 7 étages sacré des bouddhistes et plus de 100 bouddhas dans leur stupas. Les cendres du Bouddha y auraient été entreposées.



       Bali.
 Haut lieu énergétique. La nuit, les habitants de Bali se livrent à leurs cérémonies et rituels ancestraux, et cherchent à établir, par la transe, le contact avec les dieux et les démons.



       Lhassa,
 monastères et autres lieux du Tibet et du Népal.






       Dharamsala,
 au nord de l’Inde, terre d’accueil du Dalaï Lama et des moines tibétains.





       Bighorn Medicine Wheel, Wyoming, USA.
Les Amérindiens prétendent que ce cercle de pierres, vieux de 800 ans, possède un pouvoir spirituel ou curatif.





       La montagne sacrée d’Uluru, ou Ayers Rock, en Australie, lieu de pèlerinage.


liste trouvé sur le site 





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire